Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘jugement’

Problème de dot

Dans un article précédent consacré aux annonces matrimoniales “A la recherche du bon parti”, j’avais évoqué le problème rencontré par de nombreuses familles de la mariée concernant la dot. En effet traditionnellement une dot est exigée par la famille du marié, celle ci voyant dans la dot la compensation financière du manque à gagner, le fils étant obligé d’allouer une partie de ses revenus à sa nouvelle famille, diminuant ainsi le montant qu’il versait auparavant à ses parents.

Le montant de la dot, quelque soit les revenus de la famille de la mariée est toujours très important, et représente un lourd sacrifice. Ce qui explique en partie pourquoi les familles préfèrent avoir un fils plutôt qu’une fille.

En principe la coutume de la dot, théoriquement interdite par la loi, est surtout pratiquée par les familles de confession hindouiste, mais les autres confessions pratiquement également cette coutume, mais beaucoup plus discrètement.

Il arrive également que bien que la famille de la mariée est versée une dot, le marié et ses parents réclament de nouveaux versements, et cela peut être dramatique, on ne compte plus le nombre de jeunes filles mariées qui sont harcelées, maltraitées parce que ses parents ne peuvent satisfaire le “racket” auquel ils sont soumis, trop souvent cela ce termine par la mort de l’épouse à la suite d’un “accident domestique” ou par un “suicide”.

Un article paru dans “The Times of India” du 30 Avril expose ce qui vient d’être développé ci-dessus, mais avec une conclusion qui sort de l’ordinaire.

L’histoire commence de façon très simple dans le village de Badarpur, Etat de l’Haryana, à environ 60 kilomètres au sud de New-Delhi, deux familles de confession musulmane c’étaient mises d’accord pour que leurs enfants se marient. Le fiancé, Ezaz Khan, originaire  du village de Akera, Etat du Maharashtra , (1600 kilomètres SE de New-Delhi) est étudiant à la Jamia Millia Islamia (1) de New-Delhi. La fiancé, fille de Illiyas, propriétaire terrien.

Le Samedi 25 Mai la cérémonie du mariage (nikaah) à lieu au village de Badarpur, en grandes pompes, puis vint le temps pour le nouveau marié d’emmener sa belle chez lui (bidaai) et de partir avec la voiture qui constituait la dot, une Maruti Alto.maruti-suzuki-alto-2005

Mais au moment où Illiyas remettait les clés de la voiture à Ezzaz Khan celui-ci refusa de les prendre, en disant qu’il n’était pas satisfait par la Maruti Alto (2) et qu’il voulait maintenant un Mahindra Scorpio (3) et 12 000 € en cash.

La dot venait donc instantanément s’être multipliée par 9. La valeur de la Maruti, environ 3800 €, valeur de la Mahindra Scorpio environ 12 750 € plus les 23 000 € en cash, total 35 750 €.

La réaction de la famille de la mariée, ne fut pas celle qu’attendait le nouvel époux, il fut “passé à tabac” ainsi que son père, ils furent séquestrés ainsi que 25 de leurs invités, de plus le père et le fils eurent le crane rasés.

Tard dans la nuit un Panchayat (équivalent d’un maire) fut appelé et ses décisions furent rapides et sans appels :

  • Primo : il prononçât le divorce des nouveaux mariés
  • Deuxio : il exigea que le père et le fils remboursent les frais  occasionnés par le mariage aux parents de la nouvelle divorcée soit la somme de 12 000 €.

Le père et le fils durent s’exécuter pour êtres libres.

Durant tout ce temps la Police se tint à distance respectueuse de l’affaire, et laissa le Panchayat libre de ses décisions, jugeant qu’il était le mieux placé pour les prendre.

Illiyas bien que contrarié par les évènements déclara qu’après tout il était content que sa fille ne soit pas parti dans une famille aussi cupide “j’étais d’accord pour ce mariage seulement pour le fait que le fiancé étudiait dans une université prestigieuse, mais je préfère qu’elle épouse un illettré qui ne soit pas aussi cupide”

Un peu compte de fée, mais enfin une histoire de dot qui se termine très différemment.

(1) pour en savoir plus sur la Jamia Millia Islamia de New-Delhi :

www.jmi.nic.in

(2) Caractéristiques succinctes de la Maruti Alto

  • Moteur essence de 3 cylindres- cylindrée 800 cm3.
  • Puissance : 47 ch.

(3) Caractéristiques succinctes de la Mahindra Scorpio

  • Moteur Diesel de 4 cylindres – cylindrée 2 600 cm3.
  • Puissance : 120 ch.

Publicités

Read Full Post »